Cinq choses que vous ne savez pas de moi

Publié le par Philippe Gammaire

C'est un petit jeu qui circule sur la toile. Ca s'appelle "Cinq choses que vous ne savez pas de moi" : vous répondez (si vous en avez envie) et vous le renvoyez à cinq internautes de votre choix. Google recense déjà près d'1,2 millions de blogs ayant joué le jeu.
C'est énorme.
L'illustration de la puissance du web, à travers le chuchotement des blogueurs sur un thème donné.

Je viens moi aussi d'être pris dans les filets, par l'entremise de Benoît qui m'envoie le bébé. Je joue le jeu, voici donc cinq révélations sans importance me concernant :
> En 1981, j'avais 17 ans, je fait partie des fondateurs d'une radio libre avec d'autres copains, en banlieue parisienne. Elle n'émettait que le samedi, d'où son nom à coucher dehors : Station Samedi Service. J'y animais une émission consacrée aux voyages lointains, sosu le pseudo de Phil Bonaventure. Une époque épique...
> Côté musique, j'ai longtemps été fan de Genesis, Jethro Tull, The Stranglers, Deep Purple, Devo, The Cure, Paolo Conte et bien d'autres. Mais qui se souvient des Poppys ?

Non, non rien n'a changé
J'ai adoré cette chanson.
> Lorsque Ceaucescu est tombé (1990), je suis parti en voiture avec un groupe de jeunes  de mon âge pour Bucarest via Timisoara. Sur place, la révolution en direct : manifestations monstres, journalistes, chaos, impacts de balles sur les murs. J'ai visité clandestinement le palais mégalo du dictateur déchu. J'en ai ramené un bout de marbre qui a longtemps fait office de presse-papier.
> J'ai rénoncé à prendre de bonnes résolutions en début d'année. Je ne les tiens jamais. Je fume beaucoup trop.
> Mon premier article publié : une interview de Jacques Dufilho dans l'hebdomadaire "La Vie", en mai 1988. La chef de rubrique m'a dit "OK on publie... mais seulement s'il obtient le Molière du meilleur acteur". Lorsqu'il a reçu le prix deux jours plus tard, je me souviens avoir fait la danse des Sioux tout seul devant ma télé.

Eh bien voilà, c'est dit ! Je transmet les "Cinq choses..." à Eric, Agnès, Guy, Antoine et Olivier.

Publié dans BUZZ SUR LE WEB

Commenter cet article

phil 17/01/2007 00:03

Bonsoir Bernard, merci pour l'anecdote sur Prague. Des histoires comme celles-là tu dois en avoir plein ta besace... Tu n'as jamais songé à les mettre noir sur blanc ?A très bientôt, j'espère.

Bernard Langlois 16/01/2007 22:13

Marrant !
Tu veux un point commun, Phil (entre autres) : j'ai aussi débuté à La Vie (qui était encore, à l'époque — 1966—, "catholique et illustrée" !) ; très bons souvenirs. C'est là que j'ai fait mon premier reportage à l'étranger : Prague, au moment du Printemps de … On sortait à peine de mai 68, et la place Wenceslas, c'était en gros comme la cour de la Sorbonne … 15 jours après, les tanks russes débarquaient !

phil 15/01/2007 18:10

@ Dubuc : la chûte du mur c'était l'année d'avant, et le temps que je me tâte (j'y vais-j'y vais pas), il s'était déjà écroulé et Rostropovitch était déjà reparti.L'année suivante je n'ai pas hésité pour la Roumanie...Bon courage pour les cinq questions ;-)) A te lire !

phil 15/01/2007 18:06

@ Benoît : effectivement, c'est marrant à propos des poppys. Mais bon, je crois que c'est un dénominateur commun, une proximité thématique commune à plusieurs lecteurs si tu préfères. Finalement, ce n'est pas si étonnant que celà (apparement je ne suis pas le seul à avoir acheté le 45 tours du groupe).Et comme le dit "de zig à zag", il y a un vrai message dans la chanson qui continue à me plaire...

De Zig à Zag 15/01/2007 17:50

Benoit: bonjour! parler de quoi?..de la mascarade du Congrès d'investiture??moi,je préfere que Phil nous parle des Poppys,et j'y vois là un sens politique déliberé..:-))