Attac : le Monde Diplomatique prend ses distances

Publié le par Philippe Gammaire

Le Monde diplomatique est évidemment en première ligne au sein d'ATTAC, puisque c'est à la suite d'un éditorial d'Ignacio Ramonet paru fin 1997, que l'association a été fondée quelques mois plus tard.

Or, tout comme la rédaction de Politis il y a quelques semaines, les salariés du Monde diplomatique regroupés au sein de l'association Gunter Holzmann ainsi que la société éditrice du journal ont fait savoir qu'ils prennent du recul avec les instances dirigeantes d'Attac.

Deux communiqués de presse, passés relativement inaperçus, viennent d'être publiés dans l'édition d'octobre du monde diplomatique : l’Association Gunter Holzmann décide de ne plus siéger dans les instances d’Attac et de ne plus participer à ses débats internes, tandis que la société éditrice (Le Monde diplomatique SA, fondatrice de l'association, représentée par bernard Cassen) cessera de participer à la gestion de l'association après les élections de décembre.

Les deux structures continueront à soutenir Attac dans son travail d’éducation populaire sur les problèmes de la mondialisation financière, mais ne veulent plus se méler des "querelles parfois byzantines qui divisent sa direction".

Ces décisions, prises les 11 et 12 septembre dernier, prennent d'autant plus de relief que la fraude électorale chez Attac vient tout juste d'être reconnue par la commission d'enquête interne.

Dans un contexte économique difficile (dépôt de bilan), la rédaction de l'hebdo Politis avait quant à elle clairement désavoué son administrateur, Jacques Beauvais, membre également de la direction d'Attac. Le même phénomène va t'il se produire au Diplo à l'égard de Bernard cassen, d'un côté président de la société éditrice et de l'autre président d'honneur d'Attac ?

En tout état de cause, les deux titres phares de la presse alter se désolidarisent des querelles de pouvoir internes à Attac.

Publié dans AUJOURD'HUI

Commenter cet article

phil 03/10/2006 15:57

Quand tu dis "original", j'imagine que c'est de l'ironie :-) Encore une fois ce sont les mêmes que l'on va écouter religieusement nous parler, mais bon (oui j'ai entendu l'émission ce matin, et le thème de demain était annoncé). Concernant LMC, je me suis beaucoup retenu... il y a franchement des tarés en circulation (enfin, je trouve).

JeanPhi 03/10/2006 15:47

Bonjour Phil,
Drôle de série parano chez LMC. Il était temps de siffler la fin, j'allais me décider à suggérer ce que tu sais être chez moi la phase ultime de la négociation: le coup de boule. A part ça, tu as vu, le sujet de Colombe Schnek (France Inter, "J'ai mes sources") demain mercredi? Les blogs, vu par Lemeur et Vinvin. Original.

bertranD 03/10/2006 02:58

Je trouve toujours dommage de voir de belles choses pourrir à cause de problèmes qui, lñe plus souvent, sont mesquins... les querelles intestines ne devraient pas jouer sur le reste, or, c'est le contraire qui se passe... quel gachis !

filaplomb 02/10/2006 09:43

Je trouve leur réaction très juste. Le délai démontre qu'ils ont du avoir quelques discussions internes entre eux pour mesurer leur réponse. Je ne pense pas qu'ils s'en prenne à Bernard Cassen. Son activité à Attac n'interfère pas avec son travail de journaliste !