Présidentielle 2007 : le bruit médiatique des candidats sur le web

Publié le par Philippe Gammaire

LE BRUIT S'AMPLIFIE. Nicolas Sarkozy vient de nommer un "monsieur blog" à l'UMP, Ségolène Royal lance son site collaboratif, Fabius podcaste tous les vendredis, Strauss-Kahn blogue à ses heures perdues, Jack Lang aussi etc, etc. Et tout ça fait du bruit sur le web : réactions, liens,  notes, trackbacks, commentaires.

Aussi, l'université de technologie de Compiègne (groupe RTGI) vient de lancer un outil original : l'observatoire de la présidentielle 2007, pour y analyser notamment le bruit médiatique par candidat, sur le web. Et pour y parvenir, les chercheurs de l'université de Compiègne ont dressé une carte de la blogosphère politique. Baptisée la "Blogopole", elle se fonde sur le répertoire de trois cents blogs constitué par un blogueur fameux, Versac, qui commente la vie politique depuis au moins trois ans et s'intéresse à la logique de réseaux en ligne.

A lire aussi l'excellente interview : "Pour les politiques, être sur le web c'est occuper le terrain".

Publié dans BLOGS ET POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article